Grossesse

Santé

Enfants

Vie pratique

Alimentation

Accueil » À voir, Vie pratique

Les bienfaits de la soupe pour vous et vos enfants

Nous devons consommer cinq fruits et légumes chaque jour : le refrain est rabâché partout  et plus personne ne l’ignore. Et pourquoi ne pas en profiter pour redonner à la soupe ses lettres de noblesse ? Car cet aliment roboratif et populaire, ce pensum que l’on infligeait jadis aux enfants « parce que ça fait grandir », peut se transformer facilement en  atout santé : quelques raisons parmi d’autres d’en faire un plat de choix.

Les soupes sont des sources d’eau, de fibres, mais aussi de vitamines et de minéraux. Par exemple, la vitamine C est très présente dans les poivrons ou les tomates, la vitamine A dans les carottes et le potiron, le magnésium dans les épinards et la courgette, le calcium dans le cresson et le fenouil.

Les légumes sont la base de la soupe : mais attention, il n’y en a pas la même  quantité dans un bol de soupe que dans une portion de légumes cuisinés. En effet, l’eau de cuisson de la soupe représente une bonne partie de ce qu’on absorbe. Il est vrai toutefois que la soupe du soir est très intéressante pour équilibrer notre alimentation, car elle fournit une partie des légumes cuits dont nous avons besoin. Nous pouvons tout à fait compléter cet apport par des crudités au déjeuner.

Préparer sa soupe soi-même est bien entendu le geste idéal, car on emploie alors  des légumes de saisons, ou éventuellement des légumes surgelés. Pour qu’elle soit meilleure, il est conseillé de faire revenir les légumes dans un peu de beurre ou d’huile d’olive, puis  d’y ajouter l’eau. A partir de cette recette basique,  l’ imagination peut donner lieu à de délicieuses créations :  y mettre une touche d’exotisme en  ajouter des ingrédients comme  les épices – gingembre, curry ou badiane – les herbes aromatiques – le basilic ou la menthe – l’enrichir avec de  la crème fraîche, ou du lait de coco, l’adoucir avec du  miel, lui donner de la fantaisie avec le tapioca, le tofu ou le vermicelle.

Et pour ceux ou celles qui manquent de temps ou d’énergie, est-ce une hérésie de consommer des soupes toutes prêtes ? Il faut savoir qu’elles sont plus chargées en sel, en graisse et en sucre, et donc ce serait dommage de les utiliser régulièrement, mais elles restent un bon choix ponctuel, et sont toujours meilleures pour la santé qu’un hamburger !

En outre, la soupe est un aliment riche en éléments nutritifs indispensables au bon fonctionnement de notre organisme mais d’un faible apport calorique :  cela en fait  donc un très bon élément, à inclure dans les régimes amincissants. Comme elle se consomme assez lentement et qu’elle rassasie vite, elle est aussi très intéressante pour limiter la prise énergétique : des études démontreraient une corrélation entre la quantité de soupe consommée et un faible indice de masse corporelle.

Enfin, il est toujours possible de la rendre appétissante et conviviale afin que les enfants et les amis la vivent comme  un plat de fête : croûtons, tartines, tranches de fromage, petites crêpes, mais aussi présentation originale dans une jolie soupière ancienne ou, moins classique,  dans des bols chinois ou des marmites individuelles…

Alors vite, en ce début d’hiver, pour votre santé et votre plaisir, mangez de la soupe !

Laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire ci-dessous ou trackback depuis votre propre site. Vous pouvez aussi souscrire à ces commentaires via un flux RSS.

Merci de faire preuve de respect et de ne pas spammer ce billet.

Vous pouvez utiliser ces tags html:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site est compatible avec les Gravatar. Pour obtenir votre propre avatar, merci de vous enregistrer sur Gravatar.