Grossesse

Santé

Enfants

Vie pratique

Alimentation

Accueil » À voir, Vie pratique

Bien choisir son mode de garde

Dès le début de votre grossesse se pose bien souvent le problème du mode de garde que vous allez choisir pour votre bébé, au moment de la reprise de votre travail. A moins que vous n’ayez opté pour un congé parental, ce choix va devoir se faire très vite, car dans certains secteurs la demande s’avère plus importante que l’offre. Mais quelles sont les différentes possibilités existantes ?

· La crèche collective

· La crèche parentale

· La crèche familiale

· L’assistante maternelle ( encore appelée nounou)

Voici les différentes caractéristiques propres à chacune de ses solutions, afin de vous aider à y voir plus clair et de guider votre choix, sachant que, quelle que soit la formule, les enfants y sont accueillis à partir de trois mois et jusqu’à trois ans.

La crèche est une structure recueillant l’adhésion de nombreux parents pour ses qualités professionnelles et son approche collective de l’éducation. Cependant, différents fonctionnements existent sous une appellation identique.

· La crèche collective :

Elle peut être municipale, associative  ou d’entreprise. Elle est ouverte dans la journée et en semaine, et certaines entreprises proposent également des horaires aménagés en fonction du type d’emploi occupé ( par exemple, les crèches rattachées aux hôpitaux). Les parents déterminent à l’avance les horaires et les jours de présence,  qu’ils doivent  respecter scrupuleusement. La liste d’attente est en général assez longue. Ses inconvénients :  un certain manque de souplesse, la promiscuité des enfants, nombreux, qui favorisent la transmission de maladies enfantines ou d’infections courantes de la sphère ORL. Ses avantages : la sécurité d’un cadre très professionnel, un personnel formé et expérimenté, la socialisation favorisée par la présence des autres enfants.

· La crèche parentale :

Sa gestion est aux mains des parents, qui se sont regroupés en  association. Ces derniers ont une réelle envie de s’investir dans l’éducation de leurs enfants …et de ceux des autres ! La contrepartie pour les parents ainsi engagés est que chacun doit consacrer quelques heures de son temps au service de la structure, en prenant en charge  différentes activités au sein de la crèche, selon ses compétences ou ses centres d’intérêt. Les tâches plus spécifiques sont confiées à du personnel professionnel embauché par l’association. Une vingtaine d’enfants constitue l’effectif total, assez limité en général. Cette formule implique une réelle disponibilité de la part des parents et un questionnement sur leurs choix éducatifs. Les inconvénients : le temps passé obligatoirement pour l’ organisation et la gestion. Les avantages : une bonne adéquation entre ses principes éducatifs et la réalité quotidienne, la taille réduite d’une telle structure.

· La crèche familiale :

Cette structure, mise en place par certaines municipalités,   travaille en liaison avec les assistantes maternelles ( les fameuses « nourrices ») et permet aux enfants pris en charge de bénéficier d’ateliers en collectivité une ou deux fois par semaine. Compromis entre  mode de garde individuel et  accueil collectif, cette formule est assez séduisante. Les inconvénients : la recherche de la bonne « nounou » reste souvent un parcours du combattant. Les avantages : les moments collectifs alternant avec un accueil vraiment individualisé.

La nourrice, ou assistante maternelle demeure un choix fréquent, à cause de l’aspect rassurant de ce mode de garde. Nous ne parlerons ici que des assistantes maternelles déclarées, c’est-à-dire exerçant dans un cadre légal aujourd’hui bien déterminé et protégeant les deux parties. La personne que vous choisirez dans ces conditions aura donc toutes les garanties de sérieux et de sécurité pour vous permettre de lui confier votre enfant dans les meilleures conditions. Elle a rempli un dossier, reçu la visite d’une infirmière puéricultrice de la PMI, fait preuve de ses compétences au niveau de l’organisation, de la pédagogie et du dialogue, son logement a été contrôlé. Il n’en reste pas moins que la nounou va être la personne la plus importante après vous dans la vie de votre bébé : autant la choisir avec un soin tout particulier ! Mais vous devrez toutefois faire preuve d’ une certaine tolérance, et oublier certains détails pour laisser la priorité à quelques grands principes éducatifs. Les inconvénients : le coût assez élevé, le fait de devoir aborder la question du salaire directement avec la personne choisie, l’obligation d’établir un contrat et de faire les bulletins de salaire. Les avantages : le cadre quasi familial, les horaires assez souples.

Laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire ci-dessous ou trackback depuis votre propre site. Vous pouvez aussi souscrire à ces commentaires via un flux RSS.

Merci de faire preuve de respect et de ne pas spammer ce billet.

Vous pouvez utiliser ces tags html:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site est compatible avec les Gravatar. Pour obtenir votre propre avatar, merci de vous enregistrer sur Gravatar.